• La vie continue...

    A l'aube hantée d'ombres à peine libérées de l'obscurité de leur nuit, je prends le sentier en à-pic emprunté nombre de fois par des douaniers aguerris dans un monde où l'action a freiné et freinera toujours les belles occasions que nous avons de rêver.

    Je progresse à pas lents, trébuchant parfois sur quelques pierres humides précipitées par les intempéries capricieuses de ces derniers jours d'été.

    Plus bas les roches subissent inlassablement l'assaut des vagues mêlées de varech arraché aux marées. Ces herbes de mer se figeront sur des minéraux imberbes exposés aux soufflets marins imperturbables.

    De longues minutes de marche à grimper... A l'approche du muret qui longe le sémaphore quelques fleurs perce-murailles persistent à donner à ce lieu plutôt austère une beauté insolite qui surprend toujours mais les ajoncs aux gouttelettes ambrées y sont aussi pour beaucoup. Les petits et grands vents salés n'ont su bouleverser la pérennité de leur existence passivement acharnée.

    Un délicieux parfum de pluie m'enveloppe. Quelques gouttes tombent... A deux pas de moi, à gauche sur la partie plane de cet endroit magnifique, les ruines de la petite chapelle me serviront d'abri.

    Je suis comme un oiseau de mer qui cherche à se poser après un long voyage. Les obstacles franchis ne sont que l'occasion de chercher le repos mais pour mieux repartir car la vie continue dit-on dans les chaumières...

     Catherine Pallois sous le pseudo de Marthe des Monts - Tous droits Réservés.

     Un texte court pour reprendre un rythme perdu, texte accompagné de quelques jolies notes de piano.

     

    Pin It

    2 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires