• UN FILM DEMademoiselle Coco

     

    Un film de Anne Fontaine sortit en 2009 et vu sur Arte le 8 mars 2019.

    Poelvoord décidément m'épate dans ses jeux si bien que je ne peux m'empêcher de comparer B.Poelvoord à G.Depardieu et ses jeux grandiloquents, tendres, effrayants ou drôles mais toujours magistralement interprétés.

    Leurs personnages prennent vie sur le grand écran.

    Ce sont des grands dans leur art.

    La ravissante petite A.Tautou depuis son rôle d'Amélie grandit avec brio.

    Je suis ravie ! L'histoire de la très célèvre Mademoiselle, l'histoire de Grabrielle Chasnel dite Coco diffusée en cette journée des droits de la femme est une idée magnifique. Merci Arte.

    Sur wikipédia j'ai noté : Gabrielle Chasnel est une créatrice de mode, modiste et grande couturière française née le 19 août 1883 à Saumur et morte le 10 janvier 1971 à l'hôtel Ritz de Paris. Célèbre pour ses créations de haute couture, ainsi que pour les parfums portant son nom, (le numéro 5 est toujours à ma disposition, je suis  une fidèle entre autres grands noms). Elle est à l'origine de la maison Chanel "symbole de l'élégance française". A ses débuts j'aurais probablement craqué pour ses modèles.

    Mademoiselle Coco

    J'ajoute que Coco Chanel c'est la transition entre deux époques, deux styles vestimentaires : le style classique et féminin presque à l'extrême et le style Boyish ou tomboy ou garçon manqué ou androgyne, bref le style masculin/féminin.

    Cela consiste à emprunter des pièces principalement masculines.

    A notre époque c'est presque courant mais dans les années 30 là c'était différent (c'était le temps des cousettes.. elles deviendront les petites mains précieuses à la grande créatrice, la grande modiste qu'était Coco Chanel). Elle libère les femmes en leur faisant "tomber" le corset, apparaissent alors les corsages arrangés avec des pantalons fluides, les marinières, les blouses font leur apparition quant aux chapeaux les "meringués" sont archi cuits et deviennent des canotiers légers et ravissants, des feutres élégants et sans fioritures, des petites merveilles très originales qui siéent parfaitement à toutes ces dames, à cette nouvelle mode que lançait Coco. Elle permet à la femme des années 30 de libérer leurs mouvements et revendique le côté pratique, le port de cravates, elle transforme les costumes masculins en ensembles parfaitement féminins. Les femmes n'ont jamais été aussi ravissantes. Le style Boyish, c'est également une façon de vivre libre.. enfin !

     

     

    Pin It

    2 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires