• Rando de folle

    Une reprise.. modifiée.. J'ai voulu aller au bout de mon "délire"... reprendre des expressions et m'amuser avec les mots.
     

    RANDO DE FOLLE,

    Sur le coup de dix heures un beau vendredi treize   
    le compteur à zéro, turbo en parenthèse,
    je pars en randonnée seule aux quatre vents...
    trente bornes à descendre en deux temps trois mouvements !!!

    Caprice d'une aieule
    Qui veut marcher toute seule ?

    Les cinq sens en éveil, couverte et bien chaussée
    je suis à vue de nez des chemins empierrés,
    partie comme en quatorze mon sac sur le dos
    la flotte in the pocket et trois petits gâteaux.

    Si t'oublies ta boussole
    attention aux guiboles !

    Mes premiers kilomètres se font d'une pierre deux coups,
    mais je n'ai plus vingt-ans et j'ai mal aux genoux.
    La sueur à présent me coule dans le dos
    et bientôt...je m'écroule, j'ai chaud et bien trop chaud.

    mais courage pépette
    fais dont pas ta courgette !

    J'avance encore vingt mètres mais en traînant la patte.
    Mon joli teint de rose vire au mauve-écarlate
    faut que j'marrête un peu j'ai plus bon pied bon oeil
    mais j'en suis qu'au début... ce n'est qu'un amuse-gueule.

    Ma pauvre où t'es partie
    T'en fais bien du chichi !

    Après 10 kilomètres - j'aurais pas dû faire ça...
    bon sang mais c'est galère ce chemin devant moi
    n'en finit pas je crois - vingt-Dieux mais j'agonise
    quand une oie excitée m'agresse en pleine crise.

    Voilà qui ravigote...
    A nous deux ma cocotte !

    Pas de bol la volaille, j'attends pas cent sept ans,
    j'ai pas l'coeur à citer les dix commandements.
    - calte ou tu voltiges aux quatre coins du monde !
    - oh la folle, oh la bête me crie-t-elle furibonde !

    Laisse-la sur le bord
    ça fleure le mauvais sort !

    Je passe... enfin je fuis... par ici c'est limite.
    Je marche droit devant, la mine déconfite
    j'ai pas envie de faire cinq colonnes à la une !
    Et à trois heures sonnantes j'avoue mon infortune.

    A braver les distances
    t'auras des défaillances !

    Bon sang mais là j'en bave, je mérite mon quatre-heures
    ben, tu parles d'un exploit... dix sept bornes en cinq heures !!!
    et ça n'est que l'aller, je suis pliée en quatre
    et bonne à démêler tout ça chez un psychiatre.

    Oh mais voilà l'aïeule
    qui ferait bien la gueule ?

    Refaire tout à l'envers ? ah non, c'est pas humain
    alors là, je dois prendre mon courage à deux mains
    il me faut du secours et plutôt deux fois qu'une,
    j'appelle ma moitié, sans retenue aucune...

    Qu'il vienne te chercher ?
    Alors là t'es gonflée !

    j'ai hâte d'être assise, mais pas entre deux chaises,
    et marcher ça va bien j'arrête mes fadaises,
    je rentre à la maison, il faut que j'me requinque
    je reprends mon vélo... j'ai reçu cinq sur cinq ...

    mea culpa
    ça va de soi !
     
    Catherine Pallois - Marthe des Monts - Tous Droits Réservés
     
     
    La musique originale est perdue dans les fins fonds du blog.. celle-ci est dans le bon rythme, lent mais très cadencé.

    « Mots retrouvésOrgie pâtissière 2011 revisitée »

  • Commentaires

    5
    Lundi 27 Mai à 11:31

    Cet écrit est trop bien et drôle à la fois.... BRAVO

    GROS BISOUS

      • Mardi 28 Mai à 07:33

        Merci Valie de ton commentaire qui fait plaisir.. bonne journée chez toi ici ce sera flotte ! que la Normandie est verte et qu'elle soit basse ou haute elle est arrosée avec générosité et ça se voit.. Bises et amitié.

    4
    Lundi 27 Mai à 11:03

    MDR...mais que j'adore,c'est vraiment génial et je m'y vois complètement.

    Bravo a Vous deux,c'est un trésor a lire et a relire.Je suis sous le charme des mots et de cet humour qui fait un bien fou.Hi..hi..

    De tout Coeur Merci Catherine.Je suis très enthousiaste.

    Belle semaine a Toi ,et doux Lundi aussi.Gros bisous tendresse*

    Mes Créas pour Vous ♥

      • Mardi 28 Mai à 07:39

        Oui Maïté mieux vaut prendre la rando comme de la rigolade sinon, enfin en ce qui me concerne, c'est raté ! J'ai fait des kilomètres à pieds à sillonner la Basse-Normandie mais depuis mes "exploits" passés la Haute-Normandie se fera à petits pas, tranquillement le temps d'immotaliser les décors verdoyants du secteur où j'habite à présent. Bonne et  belle journée Maïté merci de ton commentaire qui me fait plaisir. Bises et amitié.

    3
    Lundi 17 Février 2014 à 13:55

    Commentaires de l'époque ou récents
     
    1. FANETTE (site web) 20/10/2012

    hihihih
    J'ai bien aimé et le rythme avec
    belle journée
    bisous

    2. maylie (site web) 08/03/2012

    Rhollala,quelle rando alors,
    bon,j'en ferais pas autant,avant oui,avant c'est a dire hier,aujourd’hui,c'est petite marche tranquille
     
    3. Jean-Marc 05/07/2011

    Cette délicate rando t'as semblé bien longue.
    Moi qui suis "un jeune retraité" je marche pratiquement tous les jours pour garder la forme, même morsqu'il pleut, neige ou autre... mais j'avoue que la pluie est très désagréable.
    Super texte réaliste ! Bravo !

    REP DE CATHERINE : Merci beaucoup, j'ai gardé d'extraordinaires souvenirs de certaines randos...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :