• Proses de Stéphane Martial

    Stéphane MARTIAL. Prose, éditée par Le Coin de page

    Stéphane MARTIAL. Prose, éditée par Le Coin de page

    (cliquez ci-dessus pour découvrir le blog de l'auteur).

    Face à la porte étroite Prix Louis Bouilhet 2005
    Rime et prose en poésie Prix Pierre Corneille 2006
    Ecrit d'ombre en 2007
    En amont du tumulte en 2008
    L'expérience des confins en 2009
    Accord majeur 2010

    J'ai découvert à petites doses journalières " EN AMONT DU TUMULTE " Une telle richesse de vocabulaire m'a beaucoup étonnée et forcément intéressée.

    J'ai retenu page 165 : " Les esprits malins sur le mont Castre... pour me sentir bien dans ma progression, il me fallait un décor familier"... Je me suis imaginée être l'errant parvenu aux pieds des ruines du château. L'endroit cité est fantasmagorique. Superbement décrit par l'auteur. Pour me pénétrer de l'ambiance et des mots de Stéphane Martial il me fallait du visuel et en lisant j'ai refait par la pensée mes randonnées pédestres justement au Mont Castre.

    J'avais à l'époque pris beaucoup de photos et écouté avec beaucoup d'attention et de curiosité les histoires ou légendes qui habitent le site.

    Pas simple de plonger dans les pensées d'un poète, c'est vrai j'ai eu du mal n'étant pas habituée à cette prose, mais je me suis concentrée et j'ai aimé.

    Dans " ACCORD MAJEUR ", j'ai trouvé les pensées de l'auteur plus accessibles.

    Page 148 : ... " La brindille " j'ai apprécié vraiment beaucoup ce passage :


    "... Aimer c'est posséder ce pour quoi l'on se donne, être riche d'une question dont la réponse n'existe qu'en l'infini de ses tenants, ou encore avoir l'heur de combattre pour sa soif ou d'exister pour une chose plus durable que la chair..."

    Je lis beaucoup mais c'est la première fois que je me plonge dans l'univers de la prose.
    Il faut tout oublier de soi, et l'exercice est périlleux.. pour n'être plus que lui... l'Auteur.
    Je souhaite la sérénité à stéphane Martial et beaucoup de lecteurs avec qui partager ses impressions et son univers.

    C'est Jules Renard qui a dit : Il n'est pas nécessaire de vivre, mais il l'est de vivre heureux.

    C'est sincèrement ce que je souhaite à cet Auteur sympathique.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :