• Mon poème pour toi Ewan

    Le sable, la mer... j'y ai toujours laissé libre cours à mon imagination et quand la musique s'en mêle alors-là...

    Pour mon petit Père de la part de ta grand-mère qui t'adore

    Mon poème pour toi

    A Ewan - crise d'allergie difficile

    Mon poème pour toi,

    Assise devant la mer avec mes rêves en tête
    ramassée sur moi-même j'attends que tu reviennes.
    Les sons dansent pour moi parce que je suis en peine,
    tu es si loin de moi, toi mon petit poète.

    Ton silence n'est plus qu'un grand vide bruyant
    parti dans ta maison où tu passes ta vie.
    Je ne peux pas t'atteindre ainsi donc j'écris
    ces quelques mots d'amours que je confie aux vents.

    Ils poseront là-bas à l'abri des regards
    doucement, joliment, mes gros calins pour toi,
    puis les feront valser te frôleront les bras,
    toi mon petit poète qui me manque ce soir.

    L'écume en vaguelettes sur les ondes enchantées
    forme des petits coeurs qui grignotent le sable,
    ramassée sur moi-même, l'eau monte inexorable,
    je m'allonge et voilà où mon poème est né  ?

    Catherine Pallois - Marthe des Monts C'était hier Tous Droits Réservés

    Mon poème pour toi

    4 jours après sa grosse crise d'allergie Ewan est retourné à l'école, bien reposé et remis en forme, sans plus aucune trace de ces énormes plaques rouges. Le produit incriminé a été détecté, reconnu, quelques infimes traces de poudres de lait avaient été intégrées à un produit habituellement sans, il suffira juste d'informer le fabricant de l'erreur sur l'étiquetage qui peut s'avérer dramatique dans certains cas.

    Mon poème pour toi

    Pendant les vacances que nous avons passées ensemble nous allions à la mer tous les jours tous les quatre : Louane - Liam - Ewan et moi. Nous allions pêcher oui, la pêche à pieds à marée basse est un vrai bonheur pour les petits et aussi pour les grands. Ewan m'a fait une bien jolie surprise en refaisant les gestes coutumiers et inoubliables de son arrière-grand-père qu'il n'a pas connu. Je pense que Xavier son papa a fait lui-même ces gestes : d'abord, faire craquer ses doigts les mains très étirées (c'est pour les échauffer avant de travailler me disait-il lorsque je lui posais la question) et avant chaque petit boulot je l'ai vu faire ce geste que mon père faisait tout le temps. 

    Autre geste ô combien important pour moi... Retourner les cailloux pour découvrir le monde qui s'est installé au-dessous et l'examiner et l'étudier et en parler... le long du chemin dès qu'il rencontrait un caillou plus gros que les autres il criait : tient v'nez voir ce qu'il y a dessous !!! à la mer dans les rochers tous les gros cailloux y sont passés il appelait son petit frère pour l'aider quand ça lui semblait trop lourd et sa petite soeur arrivait toute joyeuse pour l'aider à son tour... là, ils découvraient les fameux crabes que nous devions mettre dans un tout petit seau orange, ils voyaient aussi filer les crevettes et de tous petits poissons transparents.

    Quelle impression curieuse que ces gestes familiers qui reviennent maintenant, en fait je crois bien que ces sortes d'habitudes se transmettent au fil des générations et cela m'impressionne et me touche énormément d'autant qu'ils me font repenser à mon père qui serait fier aujourd'hui de mes enfants qui l'ont très bien connus et de mes cinq petits enfants. Une famille magnifique dont Maman leur grand-mère et arrière grand-mère aujourd'hui âgée de 89 ans est fière de tous même si elle les voit très peu.

    Merci Ewan... c'était cette année une jolie surprise.

     

    Tempête

     

    Si vous aimez cet artile, partagez-le sur Facebook : partagez merci
    Pin It

  • Commentaires

    6
    Samedi 10 Mai 2014 à 11:19

    Merci Fanette de ton passage ici sur cette page que j'aime beaucoup.

    5
    Samedi 10 Mai 2014 à 11:03
    FANETTE

    bonjour Catherine 

    Quelle cochonnerie toutes ces allergies, pauvre petit Ewan (moi aussi j'en ai un) 

    La mer m'aide moi aussi à me ressourcer et à me sentir un peu mieux l'espace que quelques heures 

    bonne journée à toi

    bisous 

     

    4
    Jeudi 8 Mai 2014 à 17:09

    Oh c'est mignon ce que tu m'écris là Jean-Claude, c'est terrible je ferai vraiment ça oui je le ferai vraiment et à chacun d'entre eux quelle chance d'être grand-mère de cinq petits enfants. Ewan est une crapule mais je l'adooore et c'est vraiment un petit poète qui lit comme un ange, c'est mon petit poète-lecteur. Bisous bonne soirée à tous les deux. Merci Jean-Claude.

    3
    poirier j.-c.
    Jeudi 8 Mai 2014 à 16:55

    Le petit Prince d'un coup d'aile s'est envolé....pour mieux te revenir,et quand il te demandera de  lui dessiner un mouton tu lui diras NON mais je vais te réciter au creux

    de l'oreille un poème que je n'ai écrit que pour toi et que tu seras le  SEUL à connaître....et puis après tout je pourrai ensuite te dessiner un mouton,une biche et même  une spécialité à moi ...une vache-grenouille!!!!!!

    2
    Jeudi 8 Mai 2014 à 16:04

    Tu es gentille Lucie, je ne connais rien de ta vie mais je te souhaite plein de petits amours comme les miens autour de toi et ton compagnon. Merci beaucoup Lucie.

    1
    poirier lucie
    Jeudi 8 Mai 2014 à 15:58

    Oh Catherine que j'aimerais être ta petite fille.

    Ta peine passagère, ton poème renforce encore plus, si c'est possible,les liens entre toi et ton adorable petit EWAN.

    Avec toute mon affection Lucie.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :