• Le hammam

     Le hammam est une pure merveille et je conseille à tous d'essayer au moins une fois dans sa vie. Pour moi, ça n'est pas simple car je suis obligée d'ôter mes lunettes... mais sinon quel bien-être. Remis à jour cette année 2019

    Le hammam

    La musique m'a été soufflée par "Le palais des gifs"

    Le Hammam,

    Lors d'un lointain séjour là-bas sous le soleil
    à parcourir ses terres les yeux pleins de merveilles
    des pensées vous reviennent et elles ne sont pas tristes
    lorsque dans un hammam vous entrez en touriste.

    Là où les femmes sont reines loin du regard des hommes
    vous muez en petite shéhérazade en somme.
    Une moiteur brûlante présageant d'un malaise
    vous fait d'abord l'effet d'une douche écossaise.

    Dénudée comme un ver et quelque peu gênée
    vos vêtements à terre et le cheveu lâché,
    la honte vous submerge, on vous fixe à outrance,
     vous optez pour laisser vos lunettes en souffrance.

    Dans une ambiance trouble, inattendue, bluffante..
    où grouillent à vos côtés des ombres turbulentes
    qui jubilent et piaffent d'étonnements aigus
    vous voilà prise au piège en pays inconnu.

    Ressentez-vous l'effet de ce décor ouaté ?
    Au fond d'un long couloir de douches équipées
    vous allez droit devant où un trait de lumière
    pénètre du plafond percé de meurtrière.

    Cessez-là de rêver aux aurores boréales
    mais appréciez plutôt la chaleur Orientale
    qui ramollit le corps sur les pierres à ventre
    allongez-vous, frottez, rapprochez vous du centre,

    Quand l'eau sale filoche le long de la gouttière
    et que vous vous sentez l'âme aventurière
    vous êtes ceinturée par les grosses mains de fer
    d'une Doudou pulpeuse qu'à rien d'une chimère.

    Massée en profondeur le derme coloré
    par des fleurs de henné qui vous mettent en beauté
    Briquée comme un sou neuf, l'esprit à la dérive
    vous êtes au nirvana très à l'aise, passive.

    Dans un épais brouillard où sont éteints vos phares,
    prenez garde en marchant à faire le grand écart,
    les sols sont luisants d'huile brune de rassoul
    qui vous ferait voler à en perdre la boule.

    Comme une petite fille à qui l'on donne un bain,
    vous voici purifiée après de doux shampoings,
    la peau fumant encore, sortie de ces buées
    noyée puis engloutie sous des jets d'eau glacée 

    Les senteurs vous transportent, des virées capiteuses..
    jusqu'une natte tressée pour une pause délicieuse.
    Les effluences d'ambre de safran et d'orange
    vous laissent imaginer des mystères étranges.

    Le folklore est sauvé, le bien-être total,
    de chandelles d'orient en bombance florale
    Votre thé à la menthe de paix va vous combler
    quant aux pâtisseries, elles vont vous faire planer.

    A l'heure du départ les torpeurs du dehors
    vous paraissent si tièdes que vous voudrez encore
    de ce luxe enjoleur qui se termine ici...
    à chercher vos lunettes pour trouver la sortie...

    Catherine Pallois - Marthe des Monts - Tous droits réservés.
     

    Le hammam

     

    « du 14 au 30 décembre 2018Que rêve et fable »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    11
    Vendredi 12 Avril à 15:44

    Je n'ai qu'un mot

    MAGNIFIQUE

    et si vrai... j'ai eu la chance de visiter les hammam marocain  grâce a mon ex belle-famille et c'est exactement  cette ambiance que tu décris..je te lisais et les souvenirs me revenaient...

    Merci pour ce bel hommage

    amitiés

    Bon Week-end

      • Vendredi 12 Avril à 17:02

        Merci Assoula.. c'est vrai que c'est un tel plaisir ce hammam ah ici si nous pouvions en faire un de temps en temps.. quel bonheur ! à bientôt et merci de ton passage.

    10
    Jeudi 28 Mars à 08:38

    Bonjour Catherine 

    Quel beau texte bercée par cette envoûtante musique !

    je veux bien croire que le hammam est un pur bonheur pour le corps .

    Mais je ne sais pas si j'oserai franchir le pas !

    la nudité toute une histoire .....

    Merci pour ce beau billet  Passes une excellente journée 

    Avec toute mon amitié et des gros bisous .

      • Jeudi 28 Mars à 08:48

        Chère Sissi.. c'est vrai que la nudité ça n'est pas simple mais j'ai un avantage.. sans mes lunettes je ne vois personne et dans le hammam pas de lunettes, alors si je ne vois personne personne ne me voit ahah ! ceci dit, quels bienfaits ! merci de ton passage ici Sissi je te souhaite une excellente journée.

    9
    Dimanche 6 Janvier à 19:33

    ça fait très longtemps que je n'en ai pas fait et dans le texte tout y est, je viens de me rendre compte que tu es l'auteure ! Bravo ! tout y est ! la musique en fond nous met dans l'ambiance j'adore !

    GROS BISOUS

      • Lundi 7 Janvier à 08:32

        Ah oui j'adore aussi.. mise en ligne en 2014 elle revient comme tant d'autres poésies archivées. Merci ma chère Valie et que cette image est belle et merci également d'apprécier la musique choisie avec soin et toujours après réflexion. Bises et amitié.

    8
    Mardi 8 Avril 2014 à 17:05

    Un pur bonheur, bain maure mais oui Maïa et on en ressort si bien !

    7
    Mardi 8 Avril 2014 à 16:51

    J'ai bien connu ça dans mon enfance algérienne. On disait alors "le bain maure".  On y allait une fois par mois. C'est là que j’ai découvert le monde moite et mystérieux des femmes...

    6
    Vendredi 31 Janvier 2014 à 12:16

    Les anciens commentaires

    1. Jean-Marc 08/07/2011

    Je serais bien resté encore un peu dans ce hammam.
    J'y ai apprécié sa douceur, les senteurs,mais je vais sortir sur la pointe des pieds pour ne pas déranger ta quiétude. C'est trop beau 

    2. RENAULT LEMIRE Michèle 07/02/2011

    Coucou Catherine... depuis une semaine à Niort, je rentre tout à l'heure sur Chartres... c'est avec fierté que je fais découvrir ton site à mon amie Sylvie et ta dernière poésie.
    Une nouvelle poésie encore pleine de senteurs et de subtilités... quel voyage ! Instants de bien être certes, mais que je ne me sens pas prête à partager (timidité, pudeur ?).
    Merci chère Catherine. A bientôt Bises
    Michèle

    REP DE CATHERINE : Contente de te savoir de retour Michèle et que la petite dernière te plaise. Le hammam n'est pas encore bien intégré à notre culture, dommage mais ça viendra... bon retour et gros bisous affectueux.

    3. Jyckie (site web) 06/02/2011

    Bonjour Catherine,
    Je viendrais bien faire un hammam ! Mes filles connaissent cette atmosphère et me demande souvent de venir avec elles mais je ne sais pourquoi, je n'ose pas !
    Je te fais un gros bisou et te remercie de ta fidélité sur mon site.
    A trsè bientôt, jyckie.

    REP DE CATHERINE : tu devrais te faire ce plaisir Jyckie et vous y rendre justement entre filles, c'est merveilleux et quel bien être...

    5
    Lundi 18 Novembre 2013 à 08:41

    Merci Lucie merci Jean-Claude d'avoir osé pénétrer le Hammam de chez Babou, ah quel plaisir c'était de l'écrire ! merci de votre gentillesse à tous les deux.

    4
    jean-claude poirier
    Dimanche 17 Novembre 2013 à 20:30

    lucie et moi avons partagé toutes les senteurs,la langueur et la sensualité qui émanent de ce poéme;belle musique orientale!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :