• La sorcière

    Je garde toujours un peu de retenue concernant ce sujet, car je sais que dans l'Histoire de mon pays, il y a eu des milliers de femmes massacrées légalement, accusées de pratiquer la sorcellerie. J'ai écrit cette poésie d'abord dans une ambiance sérieuse pour se terminer en souriant, impossible pour moi de faire autrement.

    "L'humanité déploie une ingéniosité admirable dans l'art d'inventer de faux problèmes pour n'avoir pas à affronter et résoudre les vrais, combattant les hérésies plutôt que la disette ou les famines, chassant les sorcières plutôt que combattant la peste..". C. Roy.

     POUR SOURIRE UN PEU - ECRIT EN 2010/PARTAGE EN 2013 !

     

    LA SORCIERE

    Une ombre ténébreuse tourmentée et perfide
    rôde autour du hameau à la lisière du bois,
    à deux pas d'une ruine où une odeur putride
    se répand à l'entour des pierres et des gravats.

    Alors que retentissent les cloches du danger
    sur la petite place, les hommes s'agglutinent
    ils implorent angoissés la présence du curé,
    la protection du Christ pour seule médecine.

    La créature s'affole et brandit un balai
    qu'elle projette vers le ciel en un rire terrifiant.
    Les chiens épouvantés se figent stupéfaits
    et brusquement détalent en troupeaux aboyant.

    C'est alors qu'on la voit se pencher en avant
    et se mettre à tanguer comme prise d'ivresse,
    survoler le calvaire où elle crache en passant,
    et puis tourbillonner sur elle-même sans cesse.

    Soudain le prêtre annonce qu'il s'agit de la femme
    partie à reculons en plein milieu d'office.
    L'affaire est très sérieuse, et nous vivons un drame,
    qui hélas promet de terribles supplices.

    Chacun pense au malheur qu'elle inflige dit-on,
    lorsqu'elle lève ses bras avec force de rage
    apostrophant l'enfer, le diable et le démon,
    elle lance des sortilèges qui feront des ravages..

    Enfin finalement, la sorcière disparaît
    dans la lande noyée par la pluie diluvienne
    qui ne s'annonçait pas mais répond à nos souhaits,
    le sabbat est ailleurs elle y rejoint les siennes.

    Le village à présent retrouve sa quiétude,
    un petit vent se lève, mon esprit se relâche.
    Après tout ce tumulte, retour aux habitudes
    ces êtres n'existent pas... autant que je le sache !

    Mais alors que mon cœur bat encore la chamade
    une fée si fragile se pose sur mon nez
    - Faut-il donc que ta vie soit à ce point maussade
    pour souscrire aux fadaises tant de fois colportées ?

    Je pose mon crayon... on m'a sapé l'ambiance...
    soucieuse de réussir mon conte de sorcière,
    la fée m'a sidérée par autant d'impudence :
    et c'est bien l'hôpital qui s'fout d'la charité !

    Catherine Pallois

    Musique et vidéo d'Annémeraude absolument magnifique

    Des femmes isolées qui survivaient avec ce qu'elles avaient sous la main, manquant de tout, livrées à elles-mêmes, ces femmes utilisaient les plantes dont elles avaient parfois appris à connaître les bienfaits  mais également les méfaits.  Certaines dotées de connaissances  particulières, effrayaient les populations qui les accusaient d'être "possédées" par l'esprit Malin. Il suffisait de si peu pour que les gens les dénoncent auprès des autorités qui après de terribles procès condamnaient (en toute légalité) ces femmes, à une peine capitale : le bûcher, après d'épouvantables supplices.

    Ma région du Cotentin fut marquée par cet épisode dramatique de l'Histoire.

    Ces pratiques duraient depuis des décennies et à l'époque du Roi Soleil, les Français mouraient de faim et de privations de toutes sortes, aussi de pauvres gens se tournèrent presque naturellement vers le surnaturel.

    C'est ici, dans le Cotentin, que se déroula le dernier procès en sorcellerie.

    En effet, Louis XIV, officialisa la fin de ces atrocités dans un Edit datant de 1682.
    "Désormais la sorcellerie assimilée à l'illusionnisme et à l'escroquerie, n'est plus un crime mais un délit".

    En Basse-Normandie face au Mont de Doville, l'inquiétant Mont Etenclin ou Colquin et son bois des sorciers.. A ses pieds, les marais de la Sangsurière si dangereux pour tous, et le pays de la Haye-du-Puits, ce Mont est toujours montré du doigt !!!
    A notre époque, on parle plutôt de superstition que de sorcellerie, cependant le fameux Mont Etenclin étant maintenant une propriété privée où l'on ne peut accéder qu'avec une autorisation particulière, conforte encore cette réputation de lieu diabolique où se dérouleraient des rites sabbatiques !
    Le Mont serait-il toujours habité ?

    "Aujourd’hui, jeteurs de sorts et autres désenvoûteurs peuvent  être condamnés pour escroquerie et tomber sous le coup de  l’article 405 du code pénal pour œuvrer moyennant finances  risquant de 1 à 5 ans de prison, d’une amende importante ,  voire d’une interdiction d’exercer des droits acquis, civils et de famille".

    Halloween se fête la nuit du 31 octobre au 1er novembre. Fête devenue très populaire aux Etats-Unis, au Canada en Australie et en Irlande, elle l'est  désormais chez nous aussi.  Ce sont les enfants  qui profitent d'Halloween pour se déguiser en affreux personnages. Il ne faut voir dans cette manifestation que le côté ludique, les enfants adorent se faire peur c'est bien connu.

     Je m'amuse sur le net, n'en doutez pas
    cependant à la même date, je pense très fort à ceux qui me sont chers et qui ont quitté cette terre et me joins aux prières des Catholiques

    en honorant tous les Saints de mon Eglise

    Commentaires

    1. Fab 28/01/2013

    Bonjour,
    Je voulais vous dire que j'aurais eu beaucoup de plaisir à vous lire, mais IMPOSSIBLE de trouver comment désactiver la musique (pour moi insupportable!) active sur votre site. Vous pourriez nous donner le choix de l'entendre ou pas. Pour moi c'est agressant au point de vous écrire ce message... Attention ce n,est pas une critique négative... elle se veut constructive!

     

    2. Jean-Marc (site web) 07/07/2011

    La chasse aux sorcière a toujours existé et, dans certains provinces françaises reculées, c'était d'usage.
    Je pense entre autre au Berry où les histoires, sous forme de contes et légendes dévoilent quelques vérités...

    REP DE CATHERINE : chez nous, la sorcellerie fait partie du "décor" l'important pour les rêveurs c'est d'essayer de la vivre comme un conte de fée.

     

    3. RENAULT-LEMIRE Michèle 06/10/2010

    Ma chère Catherine, j'apprécie beaucoup ton commentaire qui précède ton poème. Je te suis complètement quant aux femmes qui se sont fait massacrées parce qu'elles utilisaient des plantes médicinales et autres et étaient souvent (comme tu le soulignes, dénoncées par la population) et enduraient des souffrances jusqu'au bûcher. Il s'avère que ma nièce m'a confié la frappe d'un livre (545 pages)qui bientôt sera réédité et qui parle justement de ce sujet très sensible. L'histoire se déroule en Belgique et en Allemagne (au Moyen âge).Bien sûr, je te réserve un exemplaire dès sa sortie.
    Une bonne nouvelle, en ce qui me concerne : je signe le compromis de vente de mon appartement, mercredi 13 prochain ! Encore des projets en vue pour retrouver un nouveau logis.
    As-tu essayé de me joindre ?
    J'ai eu l'occasion de parler à ta petite belle soeur Catherine qui est vraiment heureuse de l'arrivée de sa petite Jeanne.
    Merci pour tout, dans l'attente de t'entendre au tél.
    Bises
    Michèle

    REP DE CATHERINE : Merci beaucoup MamieRousse, je constate que je ne suis pas seule à m'intéresser aux terribles sorts que l'on réservait à ces femmes... je lirai avec beaucoup d'intérêt cet ouvrage qui sera certainement très intéressant. Je sais que Catherine est heureuse d'avoir une aussi jolie petite Jeanne... mon téléphone m'a fait un coup de calgon... ça leur arrive à ces petites choses de ne pas être opérationnelles justement lorsqu'on a besoin d'elle ! je t'embrasse affectueusement.

     

    4. RENAULT-LEMIRE Michèle 02/10/2010

    Coucou Catherine, une semaine pour poser les valises, faire la transhumance des vêtements d'été pour ceux d'hiver, apprendre que mon appartement va faire le bonheur d'une jeune fille et je reviens vers mon site favori... et là, surprise : une nouvelle poésie, une nouvelle histoire. Quel talent ! ne serais-tu pas en train de nous préparer "Halloween". Sincèrement bravo et merci. Poésie que je vais lire à mes petits enfants samedi 9 octobre où nous nous retrouvons tous pour les 40 ans, 37 et 35 ans des enfants!!!
    Quel beau montage sur la carte postale de Madère, ce clin d'oeil m'a fait plaisir.
    Encore merci et je reste "fan".
    Je t'embrasse bien affectueusement sans oublier ta Maman que je n'oublie pas.
    Michèle - Mmaie Rousse

    REP DE CATHERINE : Oui mamierousse je prépare hallowween, les enfants adooorent, je suis avec eux ce wweek-end et j'en profite, je te passerai un petit coup de fil mardi ou mercredi... gros bizzzz

     

    5. Mam 01/10/2010

    C'est très beau mais cela me fait froid dans le dos... quel talent ma fille encore Bravo on y croit. Bisous

    REP DE CATHERINE : Merci maman mais tu sais, c'est curieux je n'arrive que très rarement à rester dans le sérieux d'une petite histoire... mon sujet se voulait terrifiant au démarrage et puis... plouf ! je t'embrasse très fort.

    « Dans les allées du cimetièreNOVEMBRE 2020 »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 31 Octobre 2020 à 21:43

    Je n'ai rien à ajouter tu as tout dit tout si bien écrit

    BRAVO

    BISOUS

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :