• La mer (Reprise)

    J'ai la chance d'habiter au bord de la mer.

    La Côte des Isles est probablement une des plus jolies côtes de France. Peu connue, peu fréquentée, elle offre d'immenses plages de sable blanc que les marées recouvrent chaque jour presque entièrement. Rien de plus tonifiant en effet qu'une promenade, même en hiver, dans les dunes et les mielles qui bordent la mer. Son air y est vivifiant et le décor si beau qu'il m'émerveille toujours.

    La mer est une grande puissance et il est dans notre intérêt à tous de la préserver et de protéger son environnement qui est précieux et vital pour l'Homme et pour la planête entière.

    "N'asphaltez pas vos rêves
    l'océan demeure
    l'espace le plus séducteur
    de la terre"
    40 Pieds sur le Rhum 2003
    Citation de Guénane Cade

    N'asphaltez pas vos rêves
    l
    'océan demeure
    l
    'espace le plus séducteur
    de
    la terre.
    40 Pieds sur le Rhum (2003)
    Citations de Guénane Cade

    La mer

    La mer,

    C'est vers elle que je vais à chaque temps chagrin
    glâner de l'énergie au gré des vents marins
    me bercer du ressac frissonnant aux marées
    de la mer déployée en roulis blanc nacré.  

    Cheminant les dunes qu'épouse le rivage
    je frôle l'océan dans mes vagabondages,
    je grimpe les ravines creusées par les reflux
    ici je prends des forces recharge mes accus.

    Crénelée par les dunes que les brises malmènent  
    j'emprunte cette force éternelle, souveraine  
    à raviver l'audace d'affronter le combat
    aux corps fatigués qu'elle soulagera.

    La mer ce symbole minore les tracas
    restitue les vaillances affaiblies quelquefois
    ravive les couleurs des visages défaits
    qu'enlumine l'ébauche d'un espoir qui renaît.

    Bien qu'infligeant parfois de capricieux rappels
    alors que de clémente elle se fait cruelle,
    elle gobe dans la nuit des abysses profondes
    les bâtiments gaillards qui ont nargué ses ondes.

    En courants invisibles en vagues assassines
    elle engloutit les voiles que la risée chagrine
    elle impose sa loi et de vie et de mort
    aux intrépides qui la bataillent encore.

    Planent les cormorans aux ailes déployées
    au-dessus de ses flots bravant les libertés,
    ces conquérants fougueux glissent en cris de joie
    dominant l'univers dont ils sont les rois.

    La mer vers qui je vais à chaque temps chagrin
    tient ma vie vaguement liée à son destin,
    je vais, je viens puiser au coeur de sa semence
    l'influent dynamisme utile à l'existence.

    Catherine Pallois - Marthe des Monts - Tous Droits Réservés

    Chamber recital featuring "Formosa Trio"
    Viola - Tze-Ying Wu
    Harp - Joy Yeh
    Flute- Pei-San Chiu

    March 28, 2012, Ford-Crawford Hall
    Indiana University Bloomington- Jacobs School of Music

     

    Tempête

    Si vous aimez cet article, partagez-le sur Facebook : partagez merci
    Pin It

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    5
    Vendredi 17 Novembre 2017 à 10:25

    Bonjour chère Babou,

    J'adore la mer, je t'envie !

    Hélas je suis toujours en Ardèche, j'aime la montagne, mais la mer me manque.

    Chez nous, elle n'est pas terrible, c'est gris, les plages de sable sont belles, c'est toujours vivifiants, même chez nous, avec les problèmes français néerlandais, les francophones ne sont pas les bienvenus à la mer du Nord.

    Je vais parfois en Normandie, ce n'est pas trop loin.

    Merci pour ce joli poème.

    Bonne fin de semaine, bisous et mon amitié.

      • Vendredi 17 Novembre 2017 à 10:30

        Merci Mousse, toutes les côtes qui longe la mer et n'importe laquelle sont belles et à voir absolument. Bonne journée ma Belle. Bon week-end à lundi. Bises & Amitié.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    4
    Vendredi 13 Juin 2014 à 13:47

    Anciens commentaires

    1. rahmouna (site web) 17/04/2012

    je vénère la mer même j'en suis amoureuse
    vous savez la mer en arabe c'est (bahr)et c'est masculin mais en français la mer c'est féminin
    lorsque j'étais enfant je rêvée que j’étais un poisson ;alors je pourrais voyager sans visa ;avoir plein d'amis .....j'aime la mer (bahr) douce catherine

     

    2. Jean-Marc 08/07/2011

    C'est bien écrit,
    La mer a ses caprices, il faut la respecter.
    Nous n'avons pas le doir de tricher, sinon, gare à nous.

    REP DE CATHERINE : on ne plaisante pas avec la mer en effet de même avec la montagne, elles peuvent être si terribles.

    3. Maman 08/02/2011

    Je reconnais bien là mon poisson de fille, la mer est vraiment ton élément et c'est ton père qui en est la cause, il est vrai que c'est un bel univers. Profitez en au maximum sans attendre les beaux jours. Bisous

    REP DE CATHERINE : Oui Maman la mer encore et toujours la mer... les beaux jours arrivent doucement et les plages sont plus belles encore avec un rayon de soleil mais même l'hiver ici, tout est beau. Je t'embrasse fort.

    4. sylvie 08/02/2011

    C'est vivifiant et tonique . Ca me rappelle les promenades au pied des falaises d'Etretat avec les parents quand on était petits . Bisous

    REP DE CATHERINE : Exactement... je comprends que ça te rappelle des souvenirs... Maman aime la mer mais je crois bien me souvenir que pour Papa elle représentait beaucoup et il nous a probablement transmis cette sorte de passion. Bizzz Sylvie, merci.

    5. RENAULT-LEMIRE Michèle 31/01/2011

    Encore beaucoup d'admiration pour ce beau poême ... un peu nostalgique mais si vivant... Je comprends que tu puisses te ressourcer dans un lieu à la fois pacifique et intriguant ; de mon côté, je suis plutôt glaciers.
    Quel plaisir à chaque fois de découvrir ton univers si complet et diversifié. Bravo Catherine.
    Et depuis sa meilleure visibilité, je suis contente de voir que tes amis manifestent, à leur tour, leur ressenti...
    Affectueusement
    Michèle


     

    3
    Vendredi 6 Septembre 2013 à 23:17

    JMon amie je crois te reconnaître xoxoxo ne serais-tu pas des trois rivières, merci infiniment en tous cas d'adhérer à mon amour pour la mer je t'envoie des bisous d'amitié là-bas dans ton beau Québec et vais te rejoindre sur facebook avec un grand plaisir. Bisous ma petite Jo.

    2
    kangourine
    Vendredi 6 Septembre 2013 à 22:18
    kangourine

    Te lire me fait tellement de bien tu n'as pas idée mon amie. Il est en effet bien difficile de demeurer déprimée bien longtemps lorsque nous sommes prêts de cette immensité consolante qu'est la mer. Tu écris tellement bien mon amie. Merci beaucoup. xoxoxo

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :