• L'ombre de la mort - Auteur Andrew LANE - Flammarion Jeunesse

    Les premières aventures de Sherlock Holmes - L'ombre de la mort - Auteur Andrew LANE -

    Edition Flammarion Jeunesse au prix de 8 euros environ

    Les premières aventures de Sherlock Holmes - L'ombre de la mort - Auteur Andrew LANE - Flammarion Jeunesse

    Traduit de l'anglais par Marie Hermet. Titre original : Young Sherlock Holmes - Death cloud.

    Résumé au verso du livre : Un hurlement déchira le silence. Il se mit à courir aussi vite que ses jambes trop maigres voulaient bien e porter. On ne pouvait crier ainsi que dans un état de terreur mortelle... Quand Sherlock découvre un cadavre dans le bois près du manoir, il se retrouve plongé dans une dangereuse enquête... Mais le jeune détective cherche à tout prix à découvrir la vérité, au péril de sa vie.

    Les premières aventures de Sherlock Holmes - L'ombre de la mort - Auteur Andrew LANE Un livre d'aventure plein de bon sens avec un peu de mystère beaucoup d'amitié entre Sherlock, Matty surnom de Matthew (un arabe des rues..  ainsi dit Miss Eglantine) un garçon de même âge que Sherlock mais sans le moindre sou et Virginia la fille de Crowe, des personnages hauts en couleurs comme Sherrinfort et Anna Holmes l'oncle et la tante de Sherlock, Miss Eglantine la gouvernante brrr qui fait froid dans le dos et le meilleur : Amyus Crowe le précepteur ou le professeur de Sherlock.. un Sage ! Comme personnage principal et bien je choisirais si cela était possible : le nuage de la mort... ou l'ombre de la mort qui est pour moi le vrai personnage qu'on va dire fantastique de cette histoire bien ficelée car au fond pourquoi et c'est bien là tout l'art d'écrire avec une bonne dose de suspense " pourquoi aller chercher dans le domaine du fantastique  l'impossible qui est si largement possible "

    (c'est de moi et ça vaut ce que ça vaut, oups !).

    L'ombre de la mort - Auteur Andrew LANE - Flammarion Jeunesse

    J'ai emprunté ce livre à Ewan 9 ans, un de mes petits fils qui l'a lu en deux heures, il lit tout, vite et bien, on a parfois un peu de mal à le sortir de ses lectures il le faut bien pourtant de temps en temps.

    L'ombre de la mort - Auteur Andrew LANE - Flammarion Jeunesse

    Merci ti.père merci beaucoup pour le partage de ce bouquin bien écrit, passionnant et plein de bon sens je comprends qu'il t'ait plu autant pour ma part je suis conquise.

    On y apprend beaucoup et c'est ce qu'on peut souhaiter aux enfants qui aiment lire. 

    Extraits pages 72/73 : ... - Tu viens d'apprendre que la déduction est importante, mais qu'elle ne sert à rien sans connaissances. Ton intelligence ressemble à un métier à tisser : elle tourne à vide et ne peut rien produire sans que tu lui fournisses un fil de trame. Alors, elle peut commencer à filer. L'information est la base de toute pensée rationnelle : recherche-la sérieusement. Collectionne les faits avec assiduité, garnis-en les réserves de ton esprit. N'essaie pas de faire la distinction entre les faits triviaux et ceux qui paraissent importants : en puissance, ils le sont tous...

    Extrait page 95 (de Mycroft le frère aîné du jeune Sherlock) - Elaborer des théories sans bases factuelles est une grave erreur...

    - Extraits pages 148/149 - (personnages : Crowe le professeur du jeune Sherlock qui a 14 ans environ).  Imaginons que trois hommes décident de partager le prix d'une chambre d'hôtel, proposa Crowe. La chambre coûte trente shillings, petit déjeuner et dîner inclus - c'est un hôtel réputé. Donc, chacun paie dix shillings, d'accord ? Sherlock hocha la tête.

    - Le lendemain matin, le directeur découvre qu'il a commis une erreur : en raison de travaux, le prix de la chambre avait été baissé. Alors, il envoie un garçon d'étage avec cinq shillings à partager entre les clients. Ceux-ci sont si contents qu'ils décident de garder chacun un shilling et d'offrir un pourboire de deux shillings à l'employé. Ainsi chaque client aura payé neuf shillings, et le garçon en aura reçu deux. Tu me suis toujours ? Sherlock fit signe qu'il suivait, mais il calculait à toute vitesse.

    - Attendez ! dit-il. Mais si chaque client paie neuf shillings, cela fait ving-sept au total. Si l'on ajoute les deux shillings de pourboire, ça donne vingt-neuf... Il manque un shilling ! - Très juste. Dis-moi où il est passé, reprit Crowe. 

    Pendant les vingt minutes suivantes, l'élève reprit tous les calculs, d'abord mentalement, puis avec un crayon. Mais il dut admettre sa défaite : ni le garçon d'étage, ni le directeur, ni les clients n'avaient gardé le shilling disparu !

    - Le problème tient dans la description du problème, expliqua Crowe. Trois fois neuf, vingt-sept, c'est vrai, mais le pourboire est déjà inclus dans la somme. Cela n'a pas de sens de le rajouter pour arriver à vingt-neuf. Si tu restructures le problème, tu vois que les clients ont payé vingt-cinq shillings pour la chambre, et deux de pourboire, puisqu'ils ont récupéré chacun un shilling : le compte est juste. Et la conclusion ?

    - Il ne faut jamais laisser quelqu'un présenter à votre place les données d'un problème, parce que la manière de les présenter peut vous amener à des conclusions fausses. Pour résoudre un problème, il faut prendre les faits et les organiser de façon logique.

    Page 174 - - Les abeilles, elles, prennent le pollen et le transportent jusqu'à la ruche sous forme de petites balles attachées à leurs pattes arrière. Les plantes en bénéficient parce que chaque abeille, en volant de fleur en fleur, laisse tomber un peu du pollen provenant des étamines de l'une sur le pistil de l'autre. C'est ainsi que l'abeille aide à la reproduction. Sur leurs pattes arrière, les abeilles ont des poils qui forment une sorte de petit panier ; elles malaxent le pollen pour former de petites pelotes. C'est ce qu'on appelle le " pollen d'abeille ".

     L'histoire se passe en Angleterre dans les années 1860. Grâce aux descriptions vraiment surprenantes, les enfants peuvent ainsi se rendre compte de l'immense évolution de la vie en si peu de temps finalement.

    C'est un excellent livre pour nos jeunes et oui tellement plein de bon sens.

    A lire, à leur offrir pendant les vacances, c'est un vrai roman d'aventure fantastique.

    Les premières aventures de Sherlock Holmes - L'ombre de la mort - Auteur Andrew LANE - Flammarion Jeunesse

    Pin It

  • Commentaires

    2
    Vendredi 11 Août à 14:20

    tu as raison et il aime tant ça mais il faut le secouer un peu et parfois pour qu'il se remue il ne ferait que ça.. lire et tu as raison c'est assez rare un enfant qui lit et je crois bien que ma petite Louane suit les traces de son frère.. c'est plutôt sympa ce côté " petit littéraire" j'aime bien moi. Bises ma chère Mousse je te souhaite une belle journée.

    1
    Vendredi 11 Août à 12:29

    Bonjour chère Babou,

    Ca fait du bien de lire des livres de jeunesse.

    Surtout laisse Ewan lire, c'est tellement rare un enfant qui lit !

    Je trouve cela merveilleux.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :