• L'affaire B.Cantat revient

    L'affaire Cantat revient : Aujourd'hui grâce ou à cause d'associations diverses très actives qui soutiennent la théorie selon laquelle tout être humain et indépendamment de sa condition sociale et de l'acte irréversible qu'il ait pu commettre, tout être humain donc a des droits qu'il nous faut lui accorder sans restriction aucune.

      Bertrand Cantat qui a tué Marie Trintignant a payé sa dette envers la société dit-il haut et fort !!

    Et bien moi qui suis une citoyenne très ordinaire, je ne crois pas qu'il ait vraiment payé sa dette.

    Tous les reconnus assassins qui ont échappé à la peine de mort puisqu'elle n'est plus infligée dans notre pays, doivent une fois libérés se tenir à l’écart juste par respect pour les familles des victimes qui n'oublieront jamais leur geste inqualifiable.

    C'est trop dur, c'est au-dessus de leur force et franchement on peut le comprendre.

    ... Article ICI ... Bertrand Cantat, 46 ans, avait été condamné en mars 2004 à huit ans de prison par la justice lituanienne. Six mois plus tard, il avait été transféré à sa demande en France, à la prison du Muret, près de Toulouse. Il avait pu bénéficier d'une liberté conditionnelle pour bonne conduite en octobre 2007, après avoir purgé la moitié de sa peine....

    En fait, ce ne sont pas les droits de l'homme qui ont changés mais bel et bien la manière de les appliquer ces droits. Nous sommes amenés en effet petit à petit, année après année, gouvernement après gouvernement à être beaucoup plus laxistes qu'auparavant. Nous sommes de nos jours très fortement influencés par exemple par la médiatisation des avocats de défenses des criminels qui nous prennent à témoin de leurs futurs plaidoyers. Il y a des circonstances atténuantes disent-ils il ne faut pas les oublier.

    De nos jours hélas et à force de brandir ces fameux droits de l'homme, nos criminels sont à l'abri (oui j'ose le dire, la prison ne fait plus peur) et c'est terrible de le constater tous les jours dans les faits divers exposés à qui mieux mieux dans les médias, les instructions n'ont plus de secret pour personne (malgré certains bons juges qui le dénonce en essayant de ramener tout le monde à la raison) et les avocats font leurs plaidoiries en direct pour les pauvres.. pauvres assassins qui voudraient qu'on leur pardonne avec le temps.

    Non décidément B.Cantat devrait se faire tout petit pour qu'on essaie d'oublier tout simplement et non je ne crois pas qu'on puisse continuer à vivre normalement après avoir tué quelqu'un. On dit que le remord tue mais ça c'est pas pour tout le monde.

    Pour rappel : Le 18 septembre 1981, l'abolition de la peine de mort en France est ainsi votée à l'Assemblée nationale grâce à Robert Badinter. Les peines de prison sont très variables pour le meurtre d'une personne et en plus elles ne sont que rarement appliquées entièrement, il suffit en fait de bien se tenir lors de son incarcération pour sortir bien avant terme muni d'un bracelet électronique. Où allons-nous !!! L'Histoire, l'avenir nous le dira.


  • Commentaires

    4
    EVELYNE
    Mercredi 14 Mars à 11:52
    entièrement d'accord avec toi Catherine
      • Mercredi 14 Mars à 12:12

        Ah Evelyne merci d'être d'accord et encore je n'ai pas les mots pour exprimer mon dégoût mais si je reprends mon texte pour être plus dure on va encore me descendre.. ça va bien, je crois que tout le monde à compris que notre société va mal et que ça sera de pire en pire à force d'accorder le "pardon" ou l'indulgence à tous ces criminels. Bonne journée Evelyne. Amicalement.

    3
    Mercredi 14 Mars à 10:46

    Bonjour chère Babou,

    Je suis entièrement d'accord avec toi.

    Tu sais, on défend plus les meurtriers que les victimes.

    Les assassin dangereux, sont dans de la ouate en prison.

    Dutroux a une prison, on se croirait à l'hôtel, très spacieuse, TV, il avait internet, mais les gens ont été révoltés.

    Il disent qu'il n'a plus internet, personne  n'est là pour le voir.

     Mais on ne sait pas tout.

    Il y a même des femmes aisées qui lui verse chaque mois de l'argent.

    Les gens deviennent débiles.

    Idem avec les terroristes, on fait ce qu'ils disent.

    Ce monde devient fou.

    Bonne journée, mes amitiés, bisous.

      • Mercredi 14 Mars à 12:11

        Oui Mousse franchement avec cette politique des droits de l'homme à tous prix respectés pour les criminels on voudrait nous en faire oublier les victimes qui ont toute leur vie pour souffrir des méfaits et des crimes de ces sales types qu'on enferme jamais non jamais à perpétuité comme ils le devraient et dans de bonnes conditions en plus... Pour Dutroux c'est le comble !!! à demain Mousse. Amitié.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :