• Je vous ai reconnu

    J'ai trouvé les toiles de Manuel Abad tout simplement magnifiques. J'ai mis le lien de son site Merselkébir.org dans le portrait de " Grand-mère Abad "

    Je vous ai reconnu

    Je vous ai reconnu,

    Je pense à ce chemin que j'ai perdu de vue,
    d'où je viens où je vais non ça je ne sais plus,
    j'ai traversé des champs de blés ensoleillés
    et j'ai marché des heures durant sans m'arrêter.

    J'ai bien aimé entendre le vent dans les feuillages,
    les très joyeux discours des oiseaux de passage,
    et voilà qu'à l'instant les pieds dans l'eau glacée
    je réalise que je me suis égarée.

    Loin des marais séchés, loin de mes quatre monts,
    au milieu de nulle part j'ai comme un grand frisson,
    dans ce petit ruisseau au pays des légendes
    je chante les bras ballants très fort pour qu'on m'entende.

    Là-bas à l'horizon les couleurs se voilent,
    je me languis d'aller danser ce soir au bal
    retrouver mes amies et puis rentrer chez moi,
    je veux revoir mes roses et mes beaux camélias,

    compter les fleurs rouges de mes bougainvilliers,
    admirer dans son pot mon tout petit palmier,
    m'assoir sur mon banc en attendant la nuit
    et rêver qu'il fait bon à l'instant d'être en vie,

    sentir les giroflées, caresser les lavandes
    et dévorer les mûres dont je suis si gourmande,
    pensant à tout cela et même à un peu plus
    vous me cherchiez partout moi qui m'étais perdue.

    Les larmes au fond des yeux et le sourire doux
    vous n'êtes pas fâché mais d'inquiétude, fou.
    Vous me serrez très fort et m'entraînez là-bas
    d'où je viens d'où j'ai fui sans trop savoir pourquoi.

    Catherine Pallois - Marthe des Monts C'était hier Tous Droits Réservés

    "Quand on aime la vie, on aime le passé, parce que c'est le présent tel qu'il a survécu dans la mémoire humaine."
    Marguerite Yourcenar dans Mishima ou la vision du vide.

     

    Tempête

     

    Si vous aimez cet artile, partagez-le sur Facebook : partagez merci
    Pin It

  • Commentaires

    9
    poirier
    Dimanche 6 Mars 2016 à 16:25

    Une petite merveille, du rêve de la couleur et beaucoup de douceur dans cette belle poésie, c'est toujours un ravissement, je me régale , merci Catherine

    Bisous de Lucie ☼

      • Dimanche 6 Mars 2016 à 16:57
        Merci beaucoup Lucie je suis contente que cette poésie te plaise j'ai mis tout mon coeur à l'écrire. Je t'embrasse bien fort.
    8
    Dimanche 25 Août 2013 à 17:21

    Ah Hélène, contente que ma poésie te plaise, merci beaucoup.

    7
    Dimanche 25 Août 2013 à 15:27

    Wow ! Quel magnifique poème aux multiples senteurs. J'adoooore !

    Bravo Babou ! C'est toujours un réel plaisir que de lire tes fabuleuses proses.  

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    6
    catherinebabou Profil de catherinebabou
    Lundi 19 Août 2013 à 09:43

    Merci Jean-Marc de ta visite je te sais ainsi que Solange dans le bonheur ces temps-ci et des nuées de petits coeurs arrivent jusqu'à moi... je souhaite tout le bonheur du monde à votre chère Adline et je vous embrasse tous les trois bien fort.

    5
    Poésies de Jean-Mar
    Lundi 19 Août 2013 à 09:18

    "Je vous ai reconnu" est plein de couleurs, de vie et d'émotions... 

    4
    Poésies de Jean-Mar
    Lundi 19 Août 2013 à 08:56

    Bonjour Babou,

    Je viens faire un tour sur ton site, et comme à chaque fois, je découvre des merveilles.

    Les poésies ont toujours une grande place et les pieds de chaque mots tiennent bien debout.

    En ce moment, j'ai un peu levé le pied... la préparation du mariage de ma fille Adeline nous a pris pas mal de temps, mais, quel bonheur !

    Au plaisir d'avoir de tes nouvelles

    Jean-Marc  

    3
    catherinebabou Profil de catherinebabou
    Jeudi 15 Août 2013 à 11:28

    merci beaucoup Fanette je te souhaite une très belle journée de l'Assomption et je t'envoie plein de bisous très amicaux

    2
    MOI -FANETTE Profil de MOI -FANETTE
    Jeudi 15 Août 2013 à 10:46

    Bonjour Catherine 

    Hé oui parfois la vieillesse joue des tours un peu " pendables " et les enfants n'acceptent pas toujours que ceux qu'ils aiment, vieillissent, et pourtant ............... c'est la loi de la vie, et c'est bien comme ça 

    Un très joli poème, toujours bien rythmé, 

    des poèmes qui, grâce à ce rythme, j'ai toujours plaisir à venir lire

    bonn 15 août 

    bisous 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :