• Et puis ce fut l'hiver

    ET PUIS CE FUT L’HIVER

    J’ai commencé à lire ce texte un peu nonchalamment, et ce, jusqu’à la
    troisième phrase.
    Je me suis arrêtée et j'ai recommencé, mais plus lentement cette
    fois et en réfléchissant à chaque mot. Cet écrit est très provocant et te
    porte à t’arrêter, à analyser et à réfléchir.
    Alors je te suggère de faire de même…

    Partage avec Jocelyne BOILEAU sur facebook

    Et puis ce fut l'hiver



    Tu sais, le temps a une manière d’aller très vite sans que tu t’aperçoives
    des années qui ont passé. Il semble qu’hier j’étais encore jeune,
    nouvellement mariée et je m’aventurais dans ma nouvelle vie avec mon
    conjoint. Pourtant il appert qu’il y a bien longtemps de cela et je me
    questionne où sont passées toutes ces années. Je sais que je les ai toutes
    vécues selon mes espérances et mes rêves et de la façon qu’elles étaient à
    l’époque.

    Mais, il est ici l’hiver de ma vie qui m’a attrapée par surprise. Comment
    suis-je arrivée si vite ici? Où s’est envolée ma jeunesse? Ou sont passées toutes ces années? Je me souviens bien d’avoir vu des personnes
    pendant toutes ces années et qu’elles avaient beaucoup d’avance sur moi.
    Cet hiver était encore si loin que je ne pouvais deviner ou imaginer ce
    qu’il était.

    Mais, il est ici…. Mes amis sont retraités, grisonnent et se déplacent plus
    lentement. Je vois aussi des personnes encore plus âgées. Quelques-unes
    sont en bonne forme, d’autres moins que moi, mais je vois de grands
    changements. Je me rappelle qu'ils étaient jeunes et vibrants, mais, tout
    comme moi, leur âge est plus apparent. Je suis devenue la vieille que
    j’avais l’habitude d’observer et que jamais je n'aurais imaginé devenir.
    Maintenant, chaque jour, je réalise que prendre une douche est devenu la
    réelle tâche du jour. Faire une sieste n’est plus un luxe, mais une
    nécessité, car, si je ne le fais pas volontairement, lorsque je m'assois je
    m’endors immédiatement.

    J’entre maintenant dans cette nouvelle saison de ma vie sans être préparée
    aux malaises, aux souffrances, à la perte d'une certaine force, l’habileté
    de fonctionner et de faire des choses que je désirais tant, mais que je n’ai
    jamais réalisées. Au moins, je sais que l’hiver de ma vie est arrivé. Je ne
    sais pas ce que sera sa durée, mais une chose est certaine, lorsque ce sera
    terminé et que s'en sera fini sur cette terre, une nouvelle aventure va
    commencer !

    Oui, j’ai des regrets quant à certaines choses que je n’aurais pas dû faire
    et d'autres que j’aurais dû m’efforcer d’accomplir. Il n'en reste pas moins
    que je suis très fière de plusieurs choses que j'ai faites et de certaines
    bonnes actions que j'ai à mon actif. Tout cela fait partie de mon vécu.

    - Tu oublies des noms, ce n’est pas grave, car les autres ont même oublié
    qu’ils te connaissaient...
    - Tu réalises que tu n’es plus aussi habile à accomplir certaines choses et
    que les choses que tu aimais faire ne t’intéressent plus autant et alors ...
    - Tu dors mieux dans une chaise longue avec la télévision allumée que dans
    ton lit. Cela s’appelle une « sieste » et non de l'insomnie...
    - Tu as tendance à utiliser des mots débutants pas un «Q» : «Quoi ?»,
    «Quand ?», «Quel ?», « Qui » ?
    - Tu te plains que les imprimeurs utilisent de plus petits caractères dans
    leurs publications…
    - Les villes et les villages ont éloigné les coins de rue de plusieurs
    pieds. Les trottoirs sont moins au niveau...
    - Maintenant que tu as les moyens d’avoir des bijoux dispendieux, tu as peur
    de les porter partout...
    - Tu t’aperçois que tout ce qui se vend dans les magasins est sans manche et
    ce qui t’apparaissait comme des taches de rousseur sont devenues des taches
    brunes…
    - Tout le monde chuchote maintenant...
    - Dans ta garde-robe, tu as des vêtements de trois grandeurs, dont
    deux que tu ne porteras jamais.

    Tout cela indique que tu es entrée dans l'hiver de ta vie.

    Par conséquent, si tu n’es pas encore dans ton hiver, laisse-moi te rappeler
    que le temps passe beaucoup plus vite que tu ne le penses. Alors, s’il y a
    des choses que tu désires accomplir durant ta vie, s’il te plaît fais-le vite.
    Ne remets pas les choses à faire, à plus tard ... La vie est si courte. Fais ce que tu peux aujourd’hui même afin de vraiment profiter de toutes les saisons de ta vie. Alors, vis pour aujourd’hui et fais part de toutes les choses dont tu
    rêves à tes proches et à ceux que tu aimes. Ils apprécieront et t'aimeront
    pour ce que tu es et se souviendront de ce que tu as fait pour eux durant
    toutes ces années passées. Ce n’est pas ce que tu auras amassé, mais ce que
    tu auras dégagé qui indiquera quel genre de vie tu as vécue.

    La vie est un cadeau et ta manière de vivre sera un cadeau pour ceux qui te
    succèderont. Rends-la fantastique et vis-la bien ! Amuses-toi aujourd’hui!
    Fais quelque chose de plaisant ! Sois heureux ! Aie une belle journée !
    Rappelles-toi: ” la vraie richesse est la santé et le bonheur. Vis
    heureusement en 2014 ! En terminant, considère ce qui suit : aujourd’hui,
    tu as atteint ton plus grand âge, mais tu es également plus jeune que tu
    seras demain. Alors, profite de cette journée le temps qu’elle durera.

    D'ailleurs, le terme « Vieux » est intéressant dans certains cas tels que:
    « Vieilles chansons »,
    «Vieux films» et le meilleur de tous : « Vieilles amies et vieux amis » !

    Envoie ceci à d’autres « Vieilles sœurs et vieux frères » afin qu’elles et qu'
    ils en rient et acquiescent à ces dires.

    Tu es de ces personnes avec qui je voulais partager cette réflexion... toi que j'estime.


    Texte: Anonyme

    Un partage sur facebook avec Jocelyne Boileau

    Pin It

  • Commentaires

    2
    Jeudi 27 Février 2014 à 11:57

    Bonne journée à toi Mousse et merci pour l'Auteur dont on ne sait pas le nom. A très vite.

    1
    Jeudi 27 Février 2014 à 11:54

    Bonjour cher Babou,

    Quel texte touchant et tellement vrai.

    Je ris, je trouve que le temps passe si vite, plus vite chaque année, nous aussi on arrive doucement vers l'hiver, c'est déjà l'automne.

    Je n'y pense pas.

    Je n'aime pas ce terme "vieux", personnes âgées me convient mieux.

    Tu sais la vie est comme les saisons, il y a de bons moments dans chaque saison, la vie c'est le même.

    Il faut garder son âme d'enfant.

    Très beau texte.

    Bonne journée, bisous.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :