• Déja septembre

    Voici une courte poésie écrite il y a deux ans déjà je l'avais partagée sur facebook à l'époque et Micheline, que je remercie beaucoup l'a fait réapparaître aujourd'hui 7 septembre.

    Septembre est souvent un joli mois.

    Déja septembre

    Déjà septembre,

    Un matin de septembre dans la lumière fraîche,
    le monde entier se met en villégiature,
    le temps d'imaginer de nouvelles aventures
    devant un grand foyer où dans des flammèches
    qui bondissent et se jouent et prennent des allures
    incandescentes pour s'évanouir enfin
    en cette aube nouvelle où l'on ne prévoit rien
    que d'écouter le temps glisser sur la toiture.
    Et le silence monte et les parfums descendent
    enivrants à tomber en état de langueur
    grisants comme un penchant qu'on aurait sur le coeur
    exaltants à rêver des journées de légende.
    L'automne nous surprend et sa mélancolie
    aux pâleurs ambrées doucement ressuscite.
    Alors les feuilles mortes pendant l'été, écrites
    renaissent pour achever les lignes que voici.

    Catherine Pallois - Marthe des Monts C'était hier Tous Droits Réservés

     Pour accompagner ces quelques mots j'ai pensé Vladimir Ivanovitch Rebikov dans Small bell dance très approprié. Il né le 31 mai 1866 à Krasnoïarsk en Sibérie et il est mort le 4 août 1920 à Yalta en Crimée, c'est un compositeur et pianiste russe. Ce morceau est tellement joli c'est une ravissante valse très romantique avec un petit rien de mélancolie.

     

    Tempête

     

    Si vous aimez cet artile, partagez-le sur Facebook : partagez merci

     

     

    Pin It

  • Commentaires

    2
    Samedi 17 Septembre 2016 à 19:30

    et oui bien vu merci Jean-Claude sais-tu que j'ai encore des roses dans mon jardin oh bien sûr elles vivent leurs dernières heures mais si elles paraissent un peu passées il leur reste ce parfum que tous nous aimons tant. Belle soirée à Lucie et à toi je vous embrasse tous les deux bien affectueusement.

    1
    poirier Jean-Claude
    Samedi 17 Septembre 2016 à 19:09

    jolie poésie et je vois que  tes 2 dernières strophes peuvent répondre à Verlaine 

    qui se demandait "Quand refleuriront les Roses de Septembre?"

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :