• Courage Maman

    C'est un peu long, mais c'est très important.


    Les années passant, le vieillissement de la peau entraîne un extrême affinement du derme et de l’épiderme. Il faut le savoir, c’est important, pour les soins médicaux et infirmiers. Cela n’est pas un secret c’est juste une fatalité, une vérité, même à la limite ça fait partie de la normalité du vieillissement du corps humain (même sans avoir fait d’études, merde c’est flagrant). Posez la question à un dermatologue.

    On dit souvent que la peau d’une personne âgée est aussi fragile que la peau d’un bébé. Je ne crois pas que cela soit vrai quoique la peau du bébé développe une élasticité naissante précieuse et utile à sa mobilité future. On manie avec précaution un bébé c’est évident peut-être et surtout parce que son cerveau en construction doit-être manié avec grande précaution.

    Gardons à l’esprit cependant toute relativité physiologique due à l’âge, s’il-vous-plaît.

    Ma Maman depuis le 20 janvier 2020 est âgée de 95 ans.

    Sa peau est de porcelaine dit-on joliment !

    Suite à une visite obligatoire, malgré le corona-virus, chez son néphrologue celui-ci lui a collé le tensiomètre sur l’avant-bras sans même visiblement imaginer une seconde qu’en l’ôtant la peau pourrait partir avec !

    Le résultat est limite inévitable, insoutenable (Voir la photo qui se suffit à elle-même).

    Elle fait mal au cœur étant donné la douleur, la gêne et le stress que cela va générer durant des semaines car des semaines de soins infirmiers désormais sont nécessaires, indispensables afin de cicatriser la plaie occasionnée.

    Ne me parlez pas de salaires non adaptés à ces spécialistes.

    Ne me parlez-pas d’erreur ni d’incompétence parlez-moi de « je m’en foutisme » parlez-moi de négligence médicale.. elles existent, elle sont là, effectives et dramatiques, les toubibs restent des Hommes qui devraient réfléchir (et pourquoi pas) avant d'agir, parfois.. les infirmières libérales ou publiques le reconnaîtront sans doute mais oseront-elles seulement le dire ? Je comprends que cela soit difficile.

    Ma pauvre Maman, courage, heureusement que Sylvie a fait le nécessaire immédiatement afin d’avoir une ordonnance de soins à domicile.

    Mais bon sang la connerie humaine atteint décidément tous les milieux, tous les niveaux sans exception.

    Ma chère Maman nous pensons tous très fort à toi

    « Archives 2020Troisième extrait du roman à venir.. »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    4
    Jeudi 28 Mai à 10:18

    Merci Rose de ta compassion.. quelle grossière erreur franchement de la part de ce spécialiste, maman est courageuse mais à son âge elle n'a vraiment pas besoin de ce gros soucis supplémentaire. Bonne journée à toi également Rose. Merci de tes jolies images.

    3
    Jeudi 28 Mai à 10:16

    Elle est courageuse et ne se plaint pas pourtant il y a de quoi et les soins infirmiers vont être si longs.. merci pour elle de ton message d'encouragent Valie.

    2
    Jeudi 28 Mai à 09:18

    Oh la la je suis tellement d'accord, les médecins n'ont plus le tact et l'attention d'autrefois....

    Courage a ta Maman ♥

    BISOUS

    1
    Mercredi 27 Mai à 21:17

    Ohlala, ce n'est pas un médecin cet homme, c'est un boucher. Il devrait être radié de sa profession pour incompétence. Je souhaite de tout coeur que ta maman guérisse bien de cette blessure vraiment horrible. Passe quand même une belle fin de journée ma belle Catherine, bisou rose tendresse !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :