• Ces enfants de la guerre.

    Ces enfants de la guerre.. de Catherine Pallois TDR  

    Ces enfants de la guerre 

    Ces enfants de la guerre

     

    Ils ont le regard triste ces enfants de la guerre

    qu'ont rien choisi du tout surtout pas la misère

    qui leur a fait verser des larmes de poussière

    rêvées en eaux de vie limpides imaginaires.

     

    Ils ont gardé à l'âme un reste de confiance

    dont on a essayé d'inhiber l'existence.

    On les a baladé sans la moindre indulgence

    ils ont déambulé hagards et sans défense.

     

    Alors sur les chemins ont traversé les terres

    puis suivi des convois et affronté les mers.

    Ils ont l'amour aux yeux ces enfants de la guerre

    qui sortent de la nuit en quête de lumière

     

    pour oublier ailleurs tout ce qu'ils ont souffert

    en sabordant les maux de leur vie de galère.

    ils ont subi longtemps la folie meurtrière

    d'adultes en délire despotes au cœur de pierre

     

    cruels !

     

    Nul homme ne saura leur imposer l'enfer

    quand c'est le paradis qu'obstinés ils espèrent

     

    Catherine Pallois - Marthe des Monts Tous Droits Réservés 08/19

     

     

    Tempête

     

    « Avec un brin de nostalgie..1er au 30 septembre 2019 »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    4
    Jeudi 29 Août à 18:10

    très très joli texte que j'ai lu avec la musique en fond ♥ très émouvant !

    Merci de ce beau partage

    GROS BISOUS

      • Jeudi 29 Août à 18:23

        Valie tu me fais plaisir, merci beaucoup.. la musique est omni-présente dans chacune de mes pages poétiques.. je n'écris pas sans quelques notes de piano ou autres musiques qui m'inspirent. Belle soirée Valie et merci pour ton gif adorable.

    3
    Jeudi 29 Août à 16:19

    Merci beaucoup Nathie.. et merci du changement de décor c'est important de faire plaisir à mam.. je t'embrasse affectueusement.

    2
    Jeudi 29 Août à 14:13

    quelle tristesse il y en a toujours eu et à croire qu'il  y en aura toujours.. pauvres petites mines tristes..

    très émouvant bravo Catherine

    bisous et bonne journée 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :