• Avec un brin de nostalgie..

    Avec un brin de nostalgie.. merci Monsieur Aznavour.. Alors oui avec un brin de nostalgie je regarde aujourd'hui ma page des vacances passées avec les enfants (le lien de la page est ici).

    Un brin de nostalgie oui mais aucun regret puisque les vacances avec eux sont terminés pour moi et elles ont été formidableset pour apothéose 4 jours avec ma fille Sabine mon gendre Denis et ma grande Inès, Antoine étant resté dans le sud.

    En arrivant, découverte de ma maison après les travaux de peinture, surprise du nouveau magnifique plan de travail et de l'évier changés dans la cuisine par Xav.. Les couleurs sont comme je voulais sauf les wc et la salle de bain qui du bleu très très pale sont passées au mauve très très pale. En fait, je me suis rendu compte à quel point les finitions auraient été autres si mon mari avait lui-même commandé ces travaux. Je remercie mon beau-frère qui s'est personnellement investi et pour qui ces travaux de rénovation ont dû faire du mal par l'absence de frère.

    Je ne me sens pas encore chez moi et je ne sais pas trop pourquoi. Denis à monté les rideaux qui manquaient terriblement à mon décor intime, je ne suis pas moderne je n'aime pas les fenêtres sans rideaux je ne m'y ferai jamais je crois. Il reste pas mal de choses à faire.. nous avons préféré prendre une journée sabbatique pour visiter une partie de Paris.. Ah Paris au mois d'août malgré ma fatigue.. quel régal pour les yeux et pour le coeur !

    Avec un brin de nostalgie..

    Xav et Titia ont pris le relais avec plaisir, ce sont leurs vacances et ils ont bien l'intention d'en profiter après avoir dignemeent fêté les 40 ans de Xav.. Comme tout le monde : travailler une année pour quelques semaines de repos, c'est pas voler c'est le moins qu'on puisse dire, ils ont pris le relais pour me soulager aussi un peu de cette folle jeunesse exubérante que j'ai du mal à freiner je la trouve drôle mais un peu fatigante parfois au point d'avoir suivi le conseil d'Ewan 11 ans qui me prêtait parfois ses écouteurs : fais le vide c'est utile à ton âge.. nous, on gère.. merci mon petit père.

    Avec un brin de nostalgie..

    Arlette partie le 2 août est aux anges à présent installée à Sanary.. elle m'attend mais elle vit elle aussi à 100 à l'heure et j'ai depuis quelques mois changé de braquet.. j'ai levé le pied. Sab et Denis sont formidables (toujours branchés avec Antoine 20 ans bientôt ! qui avec sa grande bande de copains vadrouille sur la côte de maison de pote en maison de pote.. il est sérieux et fétard à son âge c'est tellement normal, à la fois ses parents gardent le contact tous les deux jours c'est sympa, sa soeur et lui sont comme les deux doigts d'une main.. des amours tous les deux. 

    Je suis seule aujourd'hui et vidée mais alors vidée mais d'une bonne fatigue. La maison est refaite enfin mes rideaux installés restent les bibelots à mettre un peu partout mais là je me pose abrutie que je suis par tout ce bruit ces cascades de rires ces bonnes et belles humeurs ces joies de vivre dont je n'avais plus l'habitude depuis tant d'années. 

    Avec un brin de nostalgie..

    Notre visite à Montmartre c'était un cadeau des enfants ils savent combien j'y suis attachée, je connais les rues par coeur, j'ai l'impression d'y avoir toujours vécu sans doute à cause de mes lectures sur ces années de bohème si difficiles pour ceux qui les ont vécues, les impressionnistes et leur passion délirante qui les menaient à la ruine alors que tant aujourd'hui se contenteraient du quart du rapport de leurs œuvres pour vivre dans l'opulence. 

    Avec un brin de nostalgie..

    Avec un brin de nostalgie..

    Inès était étonnée de voir en vente des bérets partout.. bérets aussi symboliques de la vie parisienne que la tour Eiffel. Inès est parfaite en petite parisienne.

    Le quartier de Dalida m'a plongée dans une profonde nostalgie, la bêtise humaine est sans limite et sans frontière je l'ai trouvée au hasard d'une rencontre d'un groupe de touristes asiatiques devant le buste de notre grande Dalie dont ils ont caressé les seins avec  une indécence qui frisait l'hystérie. La grande Dali considérée de nos jours comme l'icône des Gays.. elle a fait beaucoup pour eux qu'elle en soit remerciée et respectée.

    Avec un brin de nostalgie..

    J 'ai marché dans les pas de personnages illustres et des peintres place du Tertre

    Avec un brin de nostalgie..

    et j'ai adoré jusqu'au " passe-muraille " Marcel Aymé ? vous connaissez ?

    Avec un brin de nostalgie..

    Les enfants m'ont fait prendre le métro pour aller d'un point à un autre de Paris.

    Je plains du fond du cœur les « bosseurs » obligés de l'emprunter plusieurs fois par jour et à n'importe quelle heure. Et tous ces gens qui " crèvent la dalle " et qui mendient.. dessous terre.. 

    Nous avons terminé par L'Arc de Triomphe pas du tout éclairé, le noir total.. puis la Tour Eiffel lumineuse.. quel contraste. Inès était aux anges, elle aime Paris elle aime tout dans Paris et voudrait y venir faire ses études !!!

    Avec un brin de nostalgie.. 

    Pour la chanson.. en fait je voulais mettre Dalida et je dis pourquoi plus haut et puis finalement cette mélodie, ces paroles me conviennent.. la nostalgie ça a quelque chose de joli. 

    « Du 16 au 31 aoûtCes enfants de la guerre. »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    2
    Samedi 17 Août à 09:41

    Merci Valie comme j'ai eu du mal à avoir ton commentaire.. c'était donc toi qui était à mes côtés lors de mon cheminement autour des peintres de la place du Tertre.. belle journée Valie.

    1
    Vendredi 16 Août à 14:50

    J'ai adoré te lire, tu racontes tellement bien ton été peuplé de rires et d'agitation insouciante qui font du bien à l'âme ♥

    Montmartre que j'aime aussi car, quand j'y allais, tout me parlait autant qu'à toi ....

    Merci pour cette balade parisienne et, par tes mots, dans tes sensations d'un nouveau chez toi qu'il te faut apprivoiser.

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :