• INVITATION POUR UN VOYAGE COOL CHEZ BABOU

    Brève présentation de la Côte des Isles où je vis, un petit coin de France à deux pas de la Haye du Puits rebaptisée La Haye qui se situe à proximité des Pieux, de la baie d'Ecalgrain et de la Hague grandiose et magnifique.

    DESOLEE POUR MES VISITEURS, JE N'AI JAMAIS EU AUTANT D'ENCARTS PUBLICITAIRES DANS MON BLOG. DES ENORMES FENETRES QUI GACHENT TOUT MON JOLI DECOR.  A CE JOUR DANS UNE SEULE PAGE 6 ENORMES FENETRES ???

    La Haye est une petite ville très animée, Portbail n'est pas loin le décor y est magique grâce à son havre et ses dunes magnifiques évoluant au gré des vents et des marées, en montant vers La Hague et ses criques merveilleuses nous passons d'abord le cap de Carteret et son sémaphore, la vue sur les iles anglo-normandes y est splendide. Les plages de la Côte des Isles sont immenses et lunaires, les dunes inconstantes aiment à changer d'allure et offrent toujours de bien beaux paysages. A l'horizon droit devant nous et au-delà de la mer, de superbes paysages embellissent Jersey la Belle, Guernesey la Ravissante et Serk la Sauvageonne, un peu vers l'ouest se situe l'île de Chausey, la Discrète.

    Ce blog est une sorte de journal non intime. J'écris à mon niveau des poésies qui viennent du coeur et je prends plaisir à raconter les livres qui m'ont interressée, qui m'ont interpellée et à en citer quelques extraits. Je suis Catherine, Babou, parfois Marthe des Monts pour les poésies et je vous remercie infiniment de vos visites et de vos commentaires. Je vous souhaite un très beau mois d'octobre.

     La région où je vis est une des plus belles de France. J'ai 66 ans cette année, je suis mariée, mère de deux enfants et Babou de cinq petits-enfants. Je ne suis rien d'autre qu'une dame qui se fait plaisir en écrivant sur ce blog comme si elle tenait un journal pas du tout intime. Je dis souvent cette citation : Je suis trop jeune pour être vieille et trop vieille pour être jeune, sacré dilemme !

    du 1er septembre au...

    INVITATION POUR UN VOYAGE COOL CHEZ BABOU   La beauté des jours de Claudie Gallay

    INVITATION POUR UN VOYAGE COOL CHEZ BABOU

    INVITATION POUR UN VOYAGE COOL CHEZ BABOU

    Sommaire J'ai lu J'en parle

    INVITATION POUR UN VOYAGE COOL CHEZ BABOU

    Sommaire J'ai lu J'en parle 

    INVITATION POUR UN VOYAGE COOL CHEZ BABOU

    INVITATION POUR UN VOYAGE COOL CHEZ BABOU

    Il est parfois de purs instants de transparence où semble s'effacer toute frontière entre le dehors et le dedans, où l'âme et le jardin se regardent, se découvrent accordés et s'accueillent dans la paisible évidence d'une amitié plus ancienne et fidèle que la mémoire des jours.
    Henri Gougaud

    INVITATION POUR UN VOYAGE COOL CHEZ BABOU
     
    Si l'on ne peut commander aux vents, on peut toujours orienter les voiles. De Capitaine John Rackham le Rouge.
     
    INVITATION POUR UN VOYAGE COOL CHEZ BABOU

    Notre jeunesse ressemble au rêve du chasseur : il s'endort sur la colline au doux rayons du soleil ; il se réveille au milieu de l'orage ; l'éclair vole autour de lui, et les vents déchaînés secouent violemment la tête des arbres. Alors son âme se reporte au moment où il s'est endormi, et se rappelle les rêves paisibles de son sommeil.
    Ossian Poèmes Gaéliques recueillis par James Mac-Pherson.

    INVITATION POUR UN VOYAGE COOL CHEZ BABOU

    l'amour du temps perdu. Le temps perdu est comme le pain oublié sur la table, le pain sec. On peut le donner aux moineaux. On peut aussi le jeter. On peut encore le manger, comme dans l'enfance le pain perdu: trempé dans du lait pour l'adoucir, recouvert de jaune d'oeuf et de sucre, et cuit dans une poêle. Il n'est pas perdu, le pain perdu, puisqu'on le mange. Il n'est pas perdu, le temps perdu, puisqu'on y touche à la fin des temps et qu'on y mange sa mort, à chaque seconde, à chaque bouchée. Le temps perdu est le temps abondant, nourricier.
    Christian Bobin La part manquante.

    INVITATION POUR UN VOYAGE COOL CHEZ BABOU

    La vie est courte et c'est péché de perdre son temps. Je suis actif, dit-on. Mais être actif, c'est encore perdre son temps, dans la mesure où l'on se perd. Aujourd'hui est une halte et mon coeur s'en va à la rencontre de lui-même. Si une angoisse encore m'étreint, c'est de sentir cet impalpable instant glisser entre mes doigts comme les perles de mercure. Laissez donc ceux qui veulent tourner le dos au monde. Je ne me plains pas puisque je me regarde naître. À cette heure, tout mon royaume est de ce monde.
    Albert Camus  L'envers et l'endroit

    INVITATION POUR UN VOYAGE COOL CHEZ BABOU

    Devenir fruit d'automne. Sentir naître en soi l'âme fondante du fruit : cette douceur, cette transparence dorée et cette soif de tomber. Se détacher, non par orgueil ou par lassitude, mais par excès de pesanteur et de sucs. Se détacher comme un fruit d'automne.
    Gustave Thibon L'Échelle de Jacob

    INVITATION POUR UN VOYAGE COOL CHEZ BABOU

    La vie a quatre saisons qui roulent sans cesse, comme celles de l'année. Les uns meurent dès leur jeunesse, comme un bouton brisé par le vent ; d'autres tombent comme la feuille que le chaud du jour a brûlée. Plusieurs, tels que ma bien-aimée, expirent sous l'humide climat de l'automne, et bien peu atteignent, comme moi, l'hiver de la vieillesse ! Puisque notre durée est si peu certaine, vivons pour la gloire fugitive que chaque jour peut donner !
    Ossian Poèmes Gaéliques recueillis par James Mac-Pherson.

     INVITATION POUR UN VOYAGE COOL CHEZ BABOU  

    Un film romantique à souhait. Une musique et des voix à tomber par terre une très belle interprétation d'une mélodie connue.

    « Au début des années trente, dans une Angleterre fortement marquée par les inégalités de classe, une famille d’aristocrates avec à sa tête la maîtresse de maison, Lady Sylvia McCordle, organise une partie de chasse au cours de laquelle son mari Sir William McCordle est retrouvé poignardé. Cet assassinat va bouleverser l’ordre établi et révéler la complexité des liens entre les maîtres et leurs serviteurs. L’inspecteur Thompson mène l’enquête. »

     

    INVITATION POUR UN VOYAGE COOL CHEZ BABOU

    Nous apprenons beaucoup quand nous observons par-derrière, des gens qui ne savent pas que nous les observons, par-derrière, et que nous les observons par-derrière aussi longtemps que possible, et auxquels, tout à notre observation indélicate et infâme, nous n'adressons pas la parole aussi longtemps que possible [...]. Ce mode d'observation est applicable aussi bien aux gens que nous aimons qu'à ceux que nous haïssons [...]
    Thomas Bernhard  Des arbres à abattre.

    " Aprender a tudar es aprender a pensar "
    " Apprendre à douter c'est apprendre à penser "
    Citation d’Octavio Paz, poète, essayiste, diplomate et prix Nobel de littérature, né d’un père mexicain et d’une mère andalouse

    INVITATION POUR UN VOYAGE COOL CHEZ BABOU